Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 23:46
Eternelle question ! 
La réponse?  Simplissime !

L'hypnose tout d'abord  C'est un état naturel et spontané que nous traversons plusieurs fois par jour sans y prêter attention. Moments de rêverie où l'on décroche de ce qui nous entoure, afin de nous extraire d'un moment ennuyeux, pénible, douloureux à vivre ou à supporter.
Nos états particuliers où nous rêvassions, enfants,  à l'école, à la partie de foot avec les copains, état de fascination devant un jeu ou la télé, complètement immergé dans une situation où plus rien n'existe autour de nous, ou tout simplement ces états de rêverie dans le métro, le bus, ou quand on est en pilote automatique et qu'on conduit sa voiture sans réflechir et que l'on est surpris d'être arrivé chez soi ...

Moments hypnotiques spontanés, qui nous permettent de soufller un instant, de nous  régénérer ou d'évacuer toutes les tensions d'une journée. Cette hypnose correspond à auto-hypnose naturelle et spontanée.

L'hypnose médicale
  Elle utilise en amplifiant ces réponses bien connues d'un patient, qui est déjà le plus souvent enfermé dans une auto-hypnose négative et douloureuse générée par son symptôme.

L'hypnose ancienne, celle effectuée par Charcot, Freud, Chertok, et leurs élèves, consiste à utiliser la suggestion directe pour tenter d'écraser un symptôme et le faire disparaître. Pour cela, le patient doit être très suggestible afin de laisser passer une suggestion de guérison, qui se comporte comme une greffe sur l'inconscient du sujet. La greffe est toujours rejetée.
L'expérience prouve que le pouvoir de cette suggestion s'efface en moins de deux mois. Ce qui cultive la dépendance au thérapeute, et rend le sujet passif.

L'hypnose ericksonienne  est fondamentalement différente. Elle est basée sur le principe que le symptôme apparait quand un sujet est confronté à une situation sans issue, pour laquelle il ne trouve pas de solution. Il la cherche consciemment et n'y arrive pas.

Normal  : le symptôme est logé dans l'inconscient,  la solution ne peut donc venir que de celui-ci. Il est notre réservoir à ressources dans lequels nous stockons, nos solutions, nos apprentissages réussis, notre savoir et notre savoir-faire.

Le seul moyen de trouver, tout seul, sans suggestion intrusive, la solution, celle du patient et du patient seulement. consiste à entrer en hypnose afin d'ouvrir la "bibliothèques aux ressources" et d'accéder à la meilleure solution, la plus simple, la plus adaptée, celle qui permet au patient de guérir ou de résoudre la problème dans lequel il est englué.

C'est en ce sens que l'on peut dire que le patient participe activement à la thérapie, devient lui-même un co-thérapeute, puis son propre thérapeute.

Pour cela, nul n'est besoin de chercher les origines du problème et de comprendre pourquoi l'on souffre. La thérapie consiste à chercher comment sortir du problème , en trouvant cette solution issue de l'inconscient du patient.

il n'y pas lieu d'envisager alors une thérapie longue, parfois douloureuse, pas toujours souhaitée par le patient.

Elle est indiquée pour tous les troubles psychosomatiques, fonctionnels, troubles du comportement alimentaires ou autres, les peurs, agoisses, phobies, TOC, troubles de la sexualité, de nombreuses autres indications
(voir sur www.hypnose.org)

L'hypnose ericksonienne est une thérapie brève, qui en dix ou douze séances permet d'accéder au Changement et à la résolution du problème.

Puissance de l'Inconscient ericksonien !
Pour la Liberté : liberté du Corps, des Sens, de l'Esprit !

Révolutionnaire, non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Victor SIMON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dr Victor SIMON
  • Le blog de Dr Victor SIMON
  • : Comment l'hypnose ericksonienne peut être utilisée en médecine praticienne quotidienne et en psychothérapie. Utilisation complémentaire de la Thérapie Brève , de la Thérapie famiiale dans la troubles individuels, du couple, de la famille. Dans les violences faites aux femmes également.
  • Contact

Profil

  • Dr Victor SIMON
  • Médecin spécialiste
  • Médecin spécialiste

Recherche

Liens