Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 21:39

Bonjour, Docteur, je suis  TOC !

Bonjour Monsieur TOC, enchanté, je suis Victor SIMON

Bonjour Docteur, je suis  TCA

Bonjour Madame TCA, enchanté, je suis Victor SIMON,

déposez le là, votreTOC, votre TCA, là, tout près de moi, que je le surveille pendant que vous me parlez de lui. Je ne le quitte pas du regard, on ne sait jamais...

 

Effarante, cette propension à se coller une étiquette sur le front et bien la pointer de l'index, la souligner, la surligner, pour qu'on ne voit qu'elle, pas ce qui se passe en-dessous, en profondeur.

Parlons de l'accessoire, jamais de l'essentiel.

 

Cet après-midi, j'ai vu juste quelques instants, une patiente, adressée par une Collègue, qui me la présentait : Dépression .. mmh mmh, (on pousse plus loin) ... mort du mari... terrible drame incommunicable, mort du Père, deuil impossible ... oui mais... à la mort du mari, Madame s'est réfugiée chez son père, qui la viole ... pour la consoler de cette perte si chère.

La boucle de l'horreur est bouclée.

Madame déprime, fume, boit, et présente manifestement des épisodes dissociatifs dans lesquels elle se perd : terra incognita... du Syndrome Post Traumatique.

Elle me dit aussi avoir  réussi à arrêter de fumer en une séance d'hypnose, il y a quelques années, mais a rechuté en un an.

Maigre succès. Je me doute du nom de celui qui lui a fait cette séance, qui se targue de faire arrêter de fumer en une fois.

Ce qu'il oublie de dire, mais le sait-il ou s'en fout-il, c'est qu'on ne peut faire disparaître un plaisir (le tabac, ce faux ami), sans le remplacer par un autre plaisir. L'angoisse apparaît aussitôt, la sensation de vide aussi ... Les sites de la récompense ne sont jamais en grève ni en retard. Départ immédiat à destination inconnue.

Et puis qu'enfume-t-on autour de soi derrière les volutes de fumée blanches et bleues ?

Pfffft, regard au ciel, pincement réprobateur des lèvres. 

Ce qui explique que Madame à l'arrêt du tabac a naturellement pris le ticket du chemin d'enfer de sa cave, a commencé à picoler gentiment et à gentiment boulloter chaque jour un peu plus. Tu parles d'un succès !

Quand j'explique à cette dame que je refuse de la prendre en charge pour l'arrêt du tabac en une séance, mais qu'il en faut trois, elle proteste énergiquement.

Son regard noir me jette des éclairs furibards, ma parole, elle me prend pour un escroc !

Vous voulez peut être manger plus et picoler un peu plus, c'est celà ? Et vous venez me demander cela ? Y'a un malentendu entre nous, je ne fais pas ça. Pas moi.

Long silence de sa part. Elle est en train de prendre conscience de la vanité de sa démarche.

Je l'incite à réfléchir et à prendre ses rendez-vous demain ou un autre jour.

 

Il y a 15 jours, ma consultation s 'est interrompue au bout de 10 mn :

Je viens vous demander de boire moins de vin rouge, me dit cette femme franchement hostile. Elle en boit environ 2l, ce qui veut dire plus.

Je mets ce comportement vis-à-vis de moi sur le compte de sa détresse, de la honte qu'elle peut éprouver dans sa démarche.

Passer à deux ou trois verres tous les jours, bien sûr un peu plus le week-end. Vous comprenez, n'est-ce pas ?

Oui j'ai parfaitement compris, Madame. Vous souhaitez juste boire moins, et continuer à boire en même temps. C'est bien cela ?

Oui, c'est ça !

Savez-vous qu'on ne parle jamais de corde dans la maison d'un pendu ? et qu'il n'y en a jamais plus dans cette maison ?

Je ne vois pas de quoi vous parlez ! Elle s'agite sur le fauteuil,  elle regrette d'être venue, c'est évident.

Simplement, il ne peut y avoir d'alcool dans la maison de celui qui veut arrêter de boire.

Elle se lève, furieuse, et s'en va en claquant la porte.

Je suis persuadé que si je l'avais prise en thérapie, elle m'aurait scalpé et j'aurais déclaré forfait au bout de 3 ou 4 séances.

 

Bouffe, Tabac, alcool, toxiques, toujours la même histoire.

On veut arrêter sans en avoir envie.

Comment se remplir vite quand toute la vie est vide de sentiments, d'émotions, d'amour, de tendresse, d'attention et que ce vide intersidéral est insupportable à vivre ici.

La seule issue est de se remplir VITE, TRES VITE, sinon tout les systèmes de survie s'effondrent.

Chacun d'entre nous réagit alors en fonction des apprentissages très précoces, infantiles, et se remplira pour retrouver "la plénitude du nourrisson gavé du sein maternel".

Carlos, le chanteur, savait ce qu'il disait quand il chantait " j'ai la peau du ventre bien tendue" et remerciait Jésus plutôt que sa mère, Françoise Dolto. Image internalisée d'une mauvaise mère, allez savoir ?

 

Ce sont là les invasions barbares qui sans cesse passent et repassent nos frontères effondrées, nous dévastent jusqu'à ce moment, impalpable, où l'esprit se révolte contre cette dépendance et cette assuétude, et se met en route pour se transformer en combattant de la liberté.

Liberté du corps, liberté des sens, liberté de l'esprit.

Je suis ce guerilléro qui les accompagne.

 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Victor SIMON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dr Victor SIMON
  • Le blog de Dr Victor SIMON
  • : Comment l'hypnose ericksonienne peut être utilisée en médecine praticienne quotidienne et en psychothérapie. Utilisation complémentaire de la Thérapie Brève , de la Thérapie famiiale dans la troubles individuels, du couple, de la famille. Dans les violences faites aux femmes également.
  • Contact

Profil

  • Dr Victor SIMON
  • Médecin spécialiste
  • Médecin spécialiste

Recherche

Liens