Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 20:54

Comment a-t-elle fait pour supporter cela si longtemps ?


Eternelle question qui me traverse à chaque fois que je me trouve confronté à la souffrance de cette femme qui vient consulter, effondrée, ravagée de cette souffrance qui la broie et l'étreint à chaque souffle de sa vie.

 

Elle est là, cette femme, courageuse jusqu'au bout,

se bat encore et encore pour tenter de ranimer son couple

d'insuffler un peu de vie dans cette famille qui se délite tout doucement.

Brutalement parfois !

 

Que s'est-il passé pour qu'elle ait accepté l'inacceptable,

supporté l'insupportable,

laissé passer ces phrases, ces mots, ces gestes, ces regards aussi,

qui lentement l'ont désagrégée,

éclatée !


elle a perdu confiance en elle,

ne croit plus en elle,

se trouve nulle, moche,

n'a plus la moindre estime d'elle même,


mais croit encore que tout peut s'arranger ...

s'il fait un petit effort

 

 

Ce qu'elle ne sait pas encore,

pourtant elle le ressent depuis longtemps,

et parfois même le pressentait dès le début de la relation,

c'est que l'Autre, Lui, ne changera pas,


parce que Lui, il va bien, il est normal, il voit clair,

il sait ce qu'il veut ... et sait l'obtenir,

des autres de préférence.

 

C'est un Malin, l'Autre,

un vrai Vampire,

qui lui pompe son énergie du matin au soir,

l'use à des tâches et des contraintes permanentes,

l'abus de pouvoir,

toujours et toujours.

 

Où tout ce qu'elle fait,

toujours le mieux possible,

pour lui plaire, recevoir un mot gentil, une attention,

un peu d'amour, rien qu'un peu...

 

Tout faux, toujours faux,

j'ai toujours faux !


Rien n'est bien,

 

ce n'est pas comme ça,

mais tu ne comprends rien quand je te parle,

tu écoutes ?

tu es nulle ou tu fais semblant ?


pendant que MOI JE BOSSE

et que toi, tu tu n'as rien à foutre de ta sainte journée !

 

T'as vu la tête que tu as avec cette coiffure à la con,

et ces fringues débiles,

tu les as achetées à Emmaüs ou u vestiaire de la Croix Rouge ?

 

Enlève moi ça tout de suite !


et joignant le geste à la parole,

commence la violence physique...

 

La boucle est bouclée,

c'est la première baffe qui coûte,

après, la voie est ouverte,

le Vampire s'y engouffre.

 

Comme un taureau furieux

au nez duquel on agite le chiffon rouge,

il fulmine, trépigne,

donne dans la violence,

physique cette fois

jusqu'à la mise à mort,

 

Pas du taureau bien sûr !

 

Elle est là, pantoise, à bout, épuisée,

incapable de se relever,

l'âme et le corps plein de bleus,

qui tente de se relever, titubante,

abasourduie de cette violence qu'elle découvre,

ou redécouvre, une fois de plus,

chancelante.

 

Salaud, t'es un beau salaud,

me frapper, moi,

me violenter, moi,

m'humilier, moi,

ta femme,

la mère de tes enfants,

Moi qui fais tout pour que tout le monde soit content,

que tout le monde soit heureux,

et voilà, tu me cognes !

 

Dialogues ordinaires d'une violence ordinaire,

derrière les persiennes et les rideaux,

où l'on s'entretue sur une décénnie, deux parfois,

trois ou quatre également,

au nom de cette effroyable constat :

 

la double contrainte

qui lie indéfectiblement les Bourreaux et leurs Victimes.

 

Ces messages qui disent une chose et son contraire,

où quoi que l'on fasse

on a toujours faux !

 

Que de souffrances vécues et à venir !

 

La Révolte gronde, elle arrive...


 


 







 



 


 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Victor SIMON
commenter cet article

commentaires

lucie 09/04/2013 18:50

ce texte est si représentatif de ce que je ressens ou plutôt ressentis .... et ressens encore finalement ... j'ai 27 ans trois petite filles et j'ai vécu une histoire de fou avec le papa de mes
filles.... personnes ne ma cru... personne ne me crois.... j'ai divorcé il ya 1 ans et je m’apprête a vivre loin mais, ... mais il omniprésent dans ma vie, et parfois on discute pour les enfants et
tout les moyens son bons pour encore une fois attaquer la ou sa fais mal ! je m’énerve, l'insulte parfois a bout, mais il ricane, lui est parfaitement calme, ma grande fille (7 ans) vi avec lui et
j'ai si peur pour elle .... merci pour c'est quelque paroles qui me prouve une fois de plus que ce que j'ai vécu est bien réel . je vous aurais bien pris comme thérapeute ^^ j'ai beaucoup de mal a
me lancer ... merci

E.T. Documentaliste 21/11/2011 09:56

Merci ! c'est beau.

Présentation

  • : Le blog de Dr Victor SIMON
  • Le blog de Dr Victor SIMON
  • : Comment l'hypnose ericksonienne peut être utilisée en médecine praticienne quotidienne et en psychothérapie. Utilisation complémentaire de la Thérapie Brève , de la Thérapie famiiale dans la troubles individuels, du couple, de la famille. Dans les violences faites aux femmes également.
  • Contact

Profil

  • Dr Victor SIMON
  • Médecin spécialiste
  • Médecin spécialiste

Recherche

Liens