Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:33
C'est dans la tête,
c'est psychique,
c'est psychosomatique,
 c'est un trouble fonctionnel.
Faut aller voir un psy, tout est normal !

Oui, mais ... ils ont tous faux : les médecins, les soignants, les entraîneurs, les coachs, enfin tous ceux qui sont en face de celui qui souffre et chez qui on ne touve pas toujours quelque chose !

Et pourtant, quelle souffrance !

Combien de fois ai-je entendu : il faudrait que j'ai un bon cancer pour qu'on me croit enfin !

Non, non, cher Patient, pas d'excès ni d'impatience,
pas besoin d'aller mal pour aller mieux !

Le corps a ses raisons que la raison ignore,
mais que l'inconscient, dans le secret et dans  l'intime, ne connaît que trop bien.

5% des informations que nous recevons passent par le filtre de notre conscience alors 95% des information échappent à cette capacité d'être discriminées.

Elles développent  leur toxicité dans certaines situations. ce qui peut expliquer des moments de malaise ou de mal-être à certains moments de la journée, sans trop savoir pourquoi l'on se sent ainsi.

Imaginez alors cette accumulation pendant plusieurs semaines, mois ou années,
sans jamais en avoir conscience.
Pouvez-vous soupçonner les dégâts occasionnés  sur les organes, qui dans le silence, souffrent et n'en peuvent plus mais !

Il est important de clarifier les troubles occasionnés par le stress ordinaire de la vie , troubles sans gravité puisque les différents examens se révèylent rassurants : il s'agit de troubles fonctionnels, secondaires aux difficultés de la vie. il n'y a jamis de lésion de l'organe qui souffre !

La particularité de ces troubles est  qu'ils récidivent régulièrement, malgré les bons diagnostics et les bons traitements proposés et suivis.

La maladie psychosomatique est fondamentalement différente.

Il s'agit d'une maladie avec une réelle atteinte de l'organe lésé (ulcère, psoriasis, hypertension, sclérose en plaques, asthme, eczéma, recto-colite, Crohn, polyarthrite, etc.) où le système émotionnel ancien de l'enfance et la petite enfance est impliqué, mais le patient n'en a pas conscience !

Ce n'est plus seulement dans la tête, mais aussi gravé dans le corps !
Le traitement médical ne suffit que partiellement à améliorer les lésions,
l'approche psychothérapique y aide largement.

L'hypnose médicale  a une action directe sur les symptômes par le bias des sécrétions  neuro-hormonales et les neuro-médiateurs (sérotonine, endorphines, acetyl choline, et stimulation de l'activités des lymphocytes et anticorps, entre autres) et son action sur l'humeur par son action anxiolytique et anti dépressive)

Dire que c'est dans la tête est une ineptie : le lien corps-esprit fait que le corps n'ignore rien de ce qui se passe dans l'esprit.

Et que lorsque l'esprit souffre, les cellules du corps souffrent.

L'organe lésé est souvent symbolique de la souffrance décrite.

Qui pompe l'air à l'asthmatique ?
Qu'est-ce qui ronge l'ulcéreux ?
Qui donne des boutons à l'eczémateux ?
Qu'est-ce qui pèse si lourd sur le dos de la sciatique et lui fait traîner la patte ?
Qu'est-ce qui fait ch... le colitique ?

Autant de question à se poser avant de dire : c'est dans la tête !

Mais c'est là que se pose le vrai problème pour le médecin ou le psy :

que faire de la réponse du patient  quand il répondra juste, comme toujours !





Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Victor SIMON
commenter cet article

commentaires

Béatrice DEMAZEUX 30/03/2010 11:45


escroquerie peut être pas, mais hasardeuse oui, mon tube de fond de teint est beaucoup moins cher et me rassure davantage!


Béatrice DEMAZEUX 28/03/2010 13:04


bonjour,
en tant que malade, combien de fois me suis je dis: je préferais un bon "petit" cancer, au moins on me croirait! et même plus loin, j'ai fait plusieurs tentative de suicide pour qu'enfin quelqu'un
me prenne enfin en charge, qu'enfin je puisse lâcher prise............mais non c'est le contraire qui s'est produit, mes amis, ma famille, mes enfants m'ont tourné le dos, m'en ont voulu, jusqu'à
s'éloigner de moi!
aujourd'hui en plus de cette souffrance qui me colle à la peau, je me retrouve seule, face à moi même.
c'est l'horreur, je ne sais pas pourquoi je survis, à quoi ça sert, l'instinct, sans doute.
tiens un exemple, mon frère ainé souffre d'eczéma depuis sa petite enfance, ma mère l'a emmené voir tous les médecins, rien ni a fait! moi je souffre de vitiligo, maladie rare mais qui ne fait "pas
"souffrir................on ne s'est jamais occuper de moi.
à noel dernier, mon frère me dit qu'il a quasiment fait disparaitre son eczéma grâce à un traitement nouveau, qui de plus à des effets bénéfiques sur le vitiligo, il me donne donc les coordonnées
de son médecin.je vas le voir, effectivement jil se peut que cette thérapie améliore voire fasse disparaitre mon vitiligo, seul problème , le traitement ne me sera pas rembourser (maladie classée
rare, et donc non indiquée......soit un cout à ma charge d'environ 1000 euros par mois pour un résultat non garanti. Voilà une nouvelle fois "ma " maladie n'est pas assez grave pour être prise en
charge par la société, quel message !, de là à extrapoler sur toute mon existence............depuis mon moral a rechuté , je ne me bats plus, à quoi bon, même le corps médicale ne me reconnais pas
......


Dr Victor SIMON 30/03/2010 09:32


Ce traitement me semble être une escroquerie manifeste, ne vous laissez pas embarquer dans cette histoire !


Présentation

  • : Le blog de Dr Victor SIMON
  • Le blog de Dr Victor SIMON
  • : Comment l'hypnose ericksonienne peut être utilisée en médecine praticienne quotidienne et en psychothérapie. Utilisation complémentaire de la Thérapie Brève , de la Thérapie famiiale dans la troubles individuels, du couple, de la famille. Dans les violences faites aux femmes également.
  • Contact

Profil

  • Dr Victor SIMON
  • Médecin spécialiste
  • Médecin spécialiste

Recherche

Liens